La veille de profils

Certains profils, rares et courtisés, peuvent s’avérer particulièrement difficile à recruter. C’est le cas fréquemment cité des commerciaux et ingénieurs. Faute de pouvoir anticiper tous les départs, les employeurs peuvent se heurter à cette difficulté. Ils sont alors contraints de supporter de longs et coûteux processus, et parfois même, de revoir leurs exigences à la baisse pour éviter toute rupture dans la chaîne de production. La veille de profils permet de prévenir ce risque.

La méthode consiste à créer un vivier de candidats potentiels correspondants aux postes jugés sensibles. L’objectif est de diminuer le temps et les coûts de recrutement, ainsi que les risques de mauvais recrutement. La base peut être alimentée par des sources humaines, mais ce sont les outils de veille internet qui bien souvent permettent de capter l’essentiel de l’information.

Surveiller l’apparition de nouveaux blogs ou de nouveaux groupes d’experts sur les réseaux sociaux permettra par exemple de détecter des professionnels passionnés et compétents. Une veille par mots clés sur un média tel que Twitter permettra, en complément, de détecter les personnes les plus actives et/ou influentes sur un domaine particulier.

Mais une fois le candidat idéal détecté, rien ne garantit sa disponibilité… Or la veille permet également de capter les mouvements et statuts des meilleurs profils. Il est pour cela possible de déposer des alertes sur les pages des réseaux sociaux sur lesquels sont présentes les « cibles » identifiées.

Pour être pertinente et efficace, la veille de profils doit être correctement paramétrée, se baser sur les bons mots clés et les bons outils. Elle doit également être continue, pour éviter une obsolescence de la base* de candidats.

En aval de la veille de profils, il est essentiel de bâtir un système de partage de l’information. Il est aussi opportun de bâtir une relation authentique avec ses cibles par exemple en créant une communauté de professionnels sur un réseau social. Dès lors, nous pouvons véritablement parler de veille relationnelle.

Lucie Loubet
@lucieloue
Profil Linked In

* la “base” peut désormais prendre la forme d’un index ce qui évite d’avoir à stocker des informations personnelles, et permet d’avoir directement accès aux profils à jour et de gagner du temps

Recevez notre fil d'actualité

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous avez souscrit au fil d'actualité avec succès !